Agenda

Agenda

milieux naturels

milieux naturels

Agriculture

Agriculture

Coups de coeur

Coups de coeur

Alimentation

Alimentation

paysans d'ici

paysans d'ici

Culture et société

Culture et société

éditos

éditos

Initiatives

Initiatives

Prospectives

Prospectives

Nos fiches biodiversité: la chauve souris Pipistrelle

par | 27 Jan 2024

Statut de conservation(1) : “quasi menacée” dans la liste rouge régionale.

ASPECT : Cette petite chauve-souris a un pelage dorsal de brun sombre à brun roux et un pelage ventral plus clair mais peu contrasté. Les surfaces de peaux nues sont brun-noir et à peine plus clair autour des yeux. Le museau est noir. L’uropatagium (membrane cutanée étendue des membres inférieurs à la queue) n’est velu que près du corps. La Pipistrelle commune qui nous intéresse cohabite dans l’ouest avec la Pipistrelle pygmée et la Pipistrelle de Nathusius.

DIMENSIONS :

  • Corps trapu, de 3,5 cm à 5 cm.
  • Envergure : 18 à 24 cm.

COMPORTEMENT :

  • Nocturne et active dans le premier quart d’heure qui suit le coucher du soleil.
  • Hiberne en colonie mixte de mâles et femelles.

HABITAT :

  • Habitat hivernal : parties retirées des habitations, anfractuosités de rochers, dans les grottes, tunnels, ou caves.
  • Habitat estival : lieux bien exposés, dans les greniers des maisons, derrière des volets ou dans les toitures.

PARTICULARITES :

  • Elle chasse au-dessus des étangs, lisières, jardins, autour de lampadaires. Des individus isolés, peuvent chasser pendant des heures dans un espace restreint, le long d’un bâtiment…
  • La chauve-souris se déplace et chasse dans l’obscurité totale par écholocation : elle repère les insectes grâce aux ultrasons à haute fréquence qu’elle émet par le nez ou la bouche et qui lui reviennent aux oreilles.
  • le système d’écholocation des chauves-souris leur permet de repérer un cheveu humain lorsqu’elles volent à plus de 30 km/h.

    ALIMENTATION :

    • Exclusivement insectivore. Son vol rapide et papillonnant lui permet de sélectionner les insectes qu’elle capture.

    On en observe 30 % de moins qu’il y a une quinzaine d’années. Elles sont impactées par le trafic routier, les éoliennes, la pollution lumineuse, le bocage qui s’amoindrit, l’agriculture et l’utilisation de produits phytosanitaires…

    (1) SOURCES : https://www.faune-maine.org – Étude 2022

    0 commentaires

    Nos fiches biodiversité: l’écureuil roux

    Statut de conservation(1) : Préoccupation...

    Nos fiches biodiversités: le ver luisant

    Le ver luisant, de la famille des Lampyridae...

    Nos fiches biodiversité: le hérisson

    Statut de conservation(1) :  Préoccupation...

    Nos fiches biodiversités: la couleuvre à collier

    Couleuvre Hélvetique Statut de conservation(1)...

    Nos fiches biodiversité : la salamandre tachetée

    Statut de conservation(1) :  “Non préoccupant”...

    Nos fiches biodiversité : la rainette verte

    Statut de conservation(1) :  Préoccupation...